Passerelle

Une admission « passerelle » permet aux titulaires de certains titres et diplômes, l’accès direct en 2ème ou 3ème année de médecine, sage-femme, pharmacie ou odontologie sans avoir à valider la 1ère année des études de santé (PASS, LAS, Licence Sciences pour la Santé – Accès santé, anciennement PACES) ni à passer les épreuves d’accès médecine, sage-femme, pharmacie ou odontologie. Nous vous invitions à vérifier les critères établis dans l’arrêté du 24 mars 2017 en version consolidée en vigueur.

calendrier

Phase de recevabilité : Jusqu’au 15 mars 2022

calendrier

Phase admissibilité : 12 avril 2022

calendrier

Phase admission : mercredi 25 mai 2022

Attention : Le dispositif de candidatures Passerelles est national depuis l’année 2020/2021 et donc le(la) candidat(e) dépose son dossier dans l’université de son choix en France (dans une seule université et une seule formation, et en s’assurant au préalable que l’université propose bien la formation souhaitée. La Faculté de Médecine, Maïeutique, Sciences de la Santé de Lille ne propose pas de passerelle en odontologie et pharmacie.

 

Par ailleurs, cette procédure d’admission directe s’adresse uniquement à des étudiants en cours de cursus ou diplômés en France ou dans un pays de l’union européenne. Les diplômes hors titres étrangers de niveau doctorat (PhD), délivrés par tous les autres états ne sont pas recevables dans le cadre de cette procédure.

Le droit à concourir dans le cadre d’une admission passerelle est limité, nul ne peut bénéficier plus de deux fois des dispositions du présent arrêté quelle que soit la filière demandée. Au cours d’une même année, il est interdit de postuler auprès de plusieurs établissements et ou filières.

Le candidat dépose un dossier de candidature auprès de l’unité de formation et de recherche ou structure de formation où il souhaite obtenir la possibilité d’étudier mais seul le jury est décisionnaire de l’affectation du candidat en 2ème ou 3ème année.

Par ailleurs, depuis la rentrée 2020 l’arrêté du 26 juillet 2010 relatif aux droits aux remords a été abrogé, voir arrêté du 4/11/2019 les candidats concernés pouvant candidater aux passerelles de « droit commun ».

La suppression de la condition d’exercice professionnel de 2 ans à temps plein, pour les titulaires de diplômes d’auxiliaires médicaux (liste consultable dans le B.O).

NUMERUS APERTUS 2021/2022

Nombre de places selon les filières

10 en médecine

2 en sage-femme

LES ATTENDUS

LES CANDIDATS DEVRONT DÉMONTRER AU JURY :

  • Leur motivation pour entreprendre des études de santé (ou se réorienter dans une autre filière santé)
  • Leur capacité à suivre la formation concernée, sur le plan de l’acquisition des connaissances comme des compétences
  • Leur capacité à pouvoir exercer le métier de la filière dans laquelle ils sollicitent leur intégration
  • Leur capacité à pouvoir s’intégrer dans cette nouvelle filière
  • Leur capacité à communiquer à l’oral et à l’écrit de manière rigoureuse et adaptée
  • Qu’ils disposent de qualités humaines, d’empathie et d’écoute qui sont essentielles dans toutes les filières ouvrant aux métiers de santé.

 

Par ailleurs, il est attendu que le candidat connaisse l’organisation des études, la charge de travail, l’investissement que cela représente. Une cohérence dans le parcours et la démarche du candidat seront des atouts, comme l’absence de rupture significative pendant le cursus universitaire.

CALENDRIER

Jusqu’au 15 mars 2022

Phase de recevabilité :

La recevabilité des demandes est examinée, l’absence de candidatures multiples au niveau national est vérifiée
Décompte du nombre de candidatures possibles au titre de l’arrêté du 24 mars 2017 paru au bulletin officiel n°1 du 3 Janvier 2019.

(Tous candidats : décompte du nombre de candidatures possibles au titre de l’arrêté du 24 mars 2017 susvisé)

2 Avril 2022 après-midi

Phase d’admissibilité

Examen des dossiers par le jury. Les dossiers recevables au regard des conditions mentionnées au II de l’article R631-1 sont examinés par le jury d’admission désigné par le Président de l’université. Les candidats seront contactés à l’issue de cette délibération par courrier recommandé avec accusé de réception.

25 mai2022

Phase d’admission

Examen des dossiers par le jury. Les dossiers recevables au regard des conditions mentionnées au II de l’article R631-1 sont examinés par le jury d’admission désigné par le Président de l’université. Les candidats seront contactés à l’issue de cette délibération par courrier recommandé avec accusé de réception.

Les dates indiquées peuvent être soumises à modification

COMPOSITION DU JURY

PRÉSIDENT DU JURY :

Pr Sébastien Aubert

Assesseur MED2 et MED3 de l’Université de Lille

MEMBRES DU JURY :

Pr Patrick Hautecoeur

Doyen de la Faculté de Médecine, Maïeutique, Sciences de la Santé de Lille

Pr Marie-Laure Charkaluk

Vice Doyen de la Faculté de Médecine, Maïeutique, Sciences de la Santé de Lille

Pr François Delecourt

Responsable de la FGSM2 de la Faculté de Médecine, Maïeutique, Sciences de la Santé de Lille

Isabelle Vaast

Vice Doyen maïeutique à la Faculté de Médecine, Maïeutique, Sciences de la Santé de Lille

Romain Demailly

Enseignant chercheur en maïeutique de la Faculté de Médecine, Maïeutique, Sciences de la Santé de Lille

DOSSIER DE CANDIDATURE

L’ensemble des pièces indiquées à l’article 3 de l’arrêté du 13 décembre 2019 modifiant l’arrêté du 24 mars 2017

LE DOSSIER COMPRENDRA LES PIÈCES SUIVANTES :

  • La fiche de candidature signée à utiliser obligatoirement (à télécharger en bas de page)
  • L’attestation sur l’honneur signée à utiliser obligatoirement (à télécharger en bas de page)
  • Copie de la pièce d’identité (carte nationale d’identité ou passeport en cours de validité)
  • Lettre de motivation précisant les raisons de la candidature, elle peut être manuscrite si l’écriture est lisible ou dactylographiée
  • Curriculum vitae détaillé à partir de l’année d’obtention du baccalauréat, Copie des diplômes obtenus (y compris le baccalauréat) ;
  • En vue d’une admission dans une filière différente de leur filière d’origine : copie du(des) diplôme(s) obtenu(s) ou attestation justifiant de la validation, dans l’union européenne ou dans un Etat faisant partie à l’accord sur l’Espace Economique Européen ou dans la confédération suisse ou dans la principauté d’Andorre, de trois années d’étude ou de 180 crédits européens dans une formation de médecine, d’odontologie, de pharmacie ou de maïeutique ;
  • Le cas échéant : attestation justifiant de la validation d’un titre correspondant à 300 crédits européens obtenus dans un autre Etat de l’union européenne ou dans un Etat partie à l’accord sur l’espace économique européen ou dans la confédération suisse ou dans la principauté d’Andorre, répondant aux conditions posées par l’article D.611-2 du code de l’éducation
  • Le cas échéant : les candidats qui estiment qu’ils seront en mesure de remplir qu’entre le 15 mars et le 1er octobre 2022, l’une des exigences mentionnées à l’article 2 du présent arrêté, présenteront une attestation émanant de leur établissement d’origine précisant la date à laquelle ils seront susceptibles de valider leur titre ou diplôme.
  • Pour les enseignants chercheurs copie de l’arrêté de nomination exclusivement.

 

Les documents écrits en langue étrangère sont accompagnés d’une traduction en langue française effectuée par un traducteur agréé auprès des tribunaux français ou habilité à intervenir auprès des autorités judiciaires ou administratives d’un Etat membre de l’union européenne ou d’un état partie à l’accord sur l’espace économique européen ou de la confédération suisse ou de la principauté d’Andorre. La présentation du supplément au diplôme ou de tout autre document attestant du contenu du cursus suivi, notamment la validation du nombre de crédits européens validés par le titre ou le diplôme remis, peut être exigé.

Vaccination :
En vertu de l’article L. 3111-4 du Code de la Santé Publique et de l’arrêté du 2 août 2013, les étudiants en Sciences de la Santé sont soumis à des obligations vaccinales. Au moment de l’inscription à la Faculté ou au plus tard avant de commencer leurs stages en établissement de soins, ils doivent notamment apporter la preuve qu’ils satisfont aux obligations d’immunisation vis-à-vis de l’Hépatite B. Si cette vaccination contre l’Hépatite B n’a pas été réalisée dans l’enfance, elle doit être effectuée dès que possible suivant un schéma en trois injections réparties sur six mois (M0-M1-M6). Une prise de sang sera effectuée au minimum quatre semaines après la troisième injection ; si les anticorps sont inférieurs au seuil d’immunisation, une ou plusieurs doses de rappel (chacune suivie d’un nouveau contrôle sérologique) seront nécessaires. Compte tenu de la durée de ce processus (au minimum 7 mois entre la première injection et la prise de sang), nous vous conseillons de prendre contact avec votre médecin traitant ou le CPSU dès lors qu’une passerelle est envisagée. Dans le cas où cette vaccination contre l’Hépatite B a été réalisée dans l’enfance, une prise de sang doit être effectuée afin d’attester d’une immunisation efficace ; là aussi, si les anticorps sont inférieurs au seuil d’immunisation, une ou plusieurs doses de rappel (chacune suivie d’un nouveau contrôle sérologique) seront nécessaires. Si vous êtes admis.e, vous serez convoqué.e dans le courant du mois de Juin à une visite médicale obligatoire. Nous vous remercions d’être en possession de votre carnet de santé et de votre carnet de vaccination lors de ce rendez-vous.

Candidature à recevoir pour le 15 mars 2022 au plus tard.

Les dossiers seront à envoyés exclusivement en recommandé avec accusé de réception (dossier uniquement au format papier ni relié ni agrafé, aucun support numérique ne sera accepté), à l’adresse suivante :

ICL/FMMS – Candidature passerelle
60 Boulevard Vauban
CS 40109
59016 LILLE Cedex

Si les conditions de l’article 2 de l’arrêté du 24 mars 2017 ne sont pas remplies, le dossier de candidature sera considéré comme irrecevable.
Tout dossier incomplet ou envoyé hors délai ne sera pas recevable.
Les équivalences ou attestations de recevabilité, même émises par le centre ENIC-NARIC ne sont pas éligibles dans le cadre de cette procédure
Toute pièce justificative non indiquée sur les arrêtés ne sera pas présentée au jury d’admission
En aucun cas, le centre examinateur ne saurait être tenu responsable d’une lecture erronée ou incomplète des arrêtés par les candidats.

Contactez-nous

Intéressé(e) par une de nos formations ?

N’hésitez pas à nous contacter. Notre accueil ouvert du lundi au vendredi de 7h45 à 12h15 et de 13h30 à 17h

Valérie BURNOD

Valérie BURNOD

Responsable administrative et financière (inscriptions, paiement, sécurité sociale…)

[email protected]

03 20 13 41 25

Téléchargez la plaquette