Auxiliaire de vie

aide soignant iFAS FMMS

Le métier d’auxiliaire de vie consiste à apporter une assistance et un soutien quotidien aux personnes fragilisées, en situation de handicap, de dépendance ou de perte d’autonomie. Les auxiliaires de vie interviennent généralement au domicile des personnes âgées, handicapées ou malades, mais peuvent également travailler dans des structures d’accueil spécialisées.

Les principales missions d’une auxiliaire de vie incluent l’aide à la toilette, à l’habillage et aux déplacements, assister les personnes dans les gestes de la vie quotidienne, l’aide à la préparation des repas, l’aide aux tâches ménagères, l’accompagnement social et moral (apporter un soutien psychologique, discuter, participer à des activités sociales etc, l’aide administrative et gestion des rendez-vous .

En résumé, le métier d’auxiliaire de vie est essentiel pour permettre aux personnes en perte d’autonomie de continuer à vivre chez elles dans les meilleures conditions possibles, en bénéficiant d’un accompagnement personnalisé et d’une assistance au quotidien.

Les qualités requises

Pour exercer le métier d’auxiliaire de vie, il est primordial d’avoir de l’empathie (comprendre et ressentir les émotions des personnes aidées, agir avec compassion et sensibilité) et d’avoir de la patience et de la compréhension face aux difficultés et aux besoins des bénéficiaires. L’auxiliaire de vie doit avoir de solides compétences en communication pour établir une relation de confiance avec les bénéficiaires, ainsi que pour collaborer efficacement avec les autres professionnels de santé et les familles. Il faut être capable de travailler dans le respect et la discrétion, avoir le sens de l’organisation (être capable de gérer efficacement son temps et ses tâches). Il faut également avoir de bonnes capacités d’adaptation, savoir faire preuve de flexibilité et de créativité. Enfin, il faut être en bonne santé physique pour pouvoir accomplir les tâches physiques liées au métier (aider au lever, au déplacement et à la toilette des personnes aidées etc).

Le salaire

Le salaire d’un auxiliaire de vie peut varier en fonction de plusieurs facteurs, notamment l’expérience, la région géographique, le type d’employeur (public ou privé), et les qualifications de l’individu. En général, les auxiliaires de vie sont rémunérés au salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC) ou légèrement au-dessus. En 2022, le SMIC horaire brut était d’environ 10,25 euros. Cependant, les auxiliaires de vie peuvent bénéficier de différents avantages et primes selon leur employeur et leur convention collective.

Il est également possible que certains auxiliaires de vie travaillant dans le secteur public ou dans des structures médico-sociales qui peuvent offrir des salaires légèrement plus élevés que ceux du secteur privé.

Les études pour être auxiliaire de vie

Il existe plusieurs moyens pour exercer le métier d’auxiliaire de vie. Parmi les formations les plus appréciées sur le marché du travail :

  • Le Diplôme d’État d’Accompagnement Éducatif et Social (DEAES) option Accompagnement de la vie à domicile. Cette formation de niveau CAP est très complète et particulièrement adaptée au métier d’auxiliaire de vie.
  • Le BAC Pro Accompagnement, Soins et Services à la Personne (ASSP), une formation de choix pour se préparer à l’accompagnement des personnes dépendantes.
  • La Mention complémentaire (MC) Aide à Domicile, accessible après un CAP ou un Bac Pro, permet de renforcer ses compétences dans l’aide à la personne à domicile.
  • Le titre professionnel ADVF pour travailler au domicile des particuliers ou en structures d’hébergement

Évolution professionnelle

  • L’auxiliaire de vie peut faire une passerelle pour exercer comme aide-soignant, ou encore auxiliaire de puériculture. Ces Formations sont accessibles au sein de la FMMS Campus Humanicité.
  • Les auxiliaires de vie peuvent choisir de suivre des formations complémentaires pour acquérir de nouvelles compétences ou se spécialiser dans un domaine spécifique, comme par exemple la gérontologie, la psychologie, ou les techniques de soins spécifiques.
  • En fonction de leur expérience et de leurs compétences, les auxiliaires de vie peuvent évoluer vers des postes de responsabilité au sein de leur structure d’emploi, tels que responsable d’équipe, coordinateur de services à domicile, ou encore formateur.

Contactez-nous

Intéressé(e) par une de nos formations ?

N’hésitez pas à nous contacter. Notre accueil ouvert du lundi au vendredi de 7h45 à 12h15 et de 13h30 à 17h

Cindy TANGUY

Cindy TANGUY

Chargée de promotion

[email protected]

03 20 13 40 84

Téléchargez la plaquette

« * » indique les champs nécessaires

Nom

Choix de la plaquette à télécharger*

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.